• L'écriture cunéiforme, les tablettes et les sceaux-cylindres

        

      Quand on parle de Mésopotamie, on pense très vite à l'écriture cunéiforme, comme pour les hiéroglyphes en Egypte.

     

                       "Cunéiforme" signifie en forme de coin, de clou.

     

      POUR RAPPEL : les vidéos : http://clio-exposetc.eklablog.com/c-l-ecriture-cuneiforme-en-videos-a128082264

                                

       

       LIENS : 

                 https://fr.wikipedia.org/wiki/Cun%C3%A9iforme

     

                 Site super intéressant et bien fait, très clair :  http://www.funsci.com/fun3_fr/tablettes/tab.htm

     

                 Un peu de tout :  http://www.ezida.com/ecriture.htm

     

      

                                       Les premiers écrits viennent de Mésopotamie.

     

       Source :  http://www.hominides.com/html/dossiers/ecriture-origine-naissance-premieres-ecritures.php

     

                              A - La première écriture analytique


         C'est dans les restes des temples des cités d'Uruk et de Lagash (le Pays de Sumer, l'actuel Irak)

                   qu'on retrouve les premières traces d'écriture. Elles sont datées de 3300 ans avant JC.

         Les Sumériens utilisaient des roseaux taillés en pointe (les calames) pour tracer les signes sur des tablettes d'argile.


               L'écriture cunéiforme, les tablettes et les sceaux-cylindres   L'écriture cunéiforme, les tablettes et les sceaux-cylindres                                                      

     

                    Cette écriture était composée de pictogrammes ou signes représentant un seul mot ou concept.

                       On a évalué que cette écriture était constituée de plus de 1500 représentations.

              Les Sumériens utilisaient l'écriture pour la rédaction de livres de comptabilité et dénombraient ainsi les possessions du temple                                                         comme les sacs de grains, les têtes de bétail...

     

                            L'écriture cunéiforme, les tablettes et les sceaux-cylindres

                                        L'écriture cunéiforme, les tablettes et les sceaux-cylindres
                                     

     

                                                       B - Le cunéiforme


            Les formes stylisées vont disparaître, elles vont être remplacées par l'écriture cunéiforme.

            Les Sumériens vont prendre l'habitude de travailler différemment leurs calames : ils vont les tailler en biseau.

             En les enfonçant dans l'argile, l'empreinte avait une forme de "clou" d'où on a tiré le nom cunéiforme.


                                On a évalué que cette écriture étaient composée de seulement 600 signes.

     

                                L'écriture cunéiforme, les tablettes et les sceaux-cylindres

     


             Ces signes (non figuratifs) vont évoluer vers la représentation d'un son : le phonétisme.

             Ainsi, en associant une suite de sons, on va pouvoir écrire un mot : l'image du "chat" suivie de l'image du "pot"

                            peuvent exprimer le mot "chapeau".... C'est l'ancêtre du rébus !

     

                              L'écriture cunéiforme, les tablettes et les sceaux-cylindres

     

     


                Pour aider à la lecture les sumériens utilisaient également des déterminatifs

                             qui permettaient d'indiquer le genre ou le contexte des mots employés.

     

                 Un bel objet : des caractères cunéiformes gravés sur une plaque en or : 

     

                                                         L'écriture cunéiforme, les tablettes et les sceaux-cylindres

     

             LE DECRYPTAGE DE L'ECRITURE CUNEIFORME.

     

         Tout comme Champollion avec les hiéroglyphes, le décryptage de l'écriture cunéiforme fut un travail long et ardu 

         qui débuta au 18ème siècle. Le plus gros est fait mais il reste encore des zones d'ombre.

     

                               http://www.scilogs.fr/breves-mesopotamiennes/dechiffrer-cuneiforme/

     

              ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

     

                                   IL NE FAUT PAS CONFONDRE LES TABLETTES ECRITES

             AVEC LES SCEAUX-CYLINDRES QUI, EUX AUSSI, SONT IMPRIMES SUR DE L'ARGILE.

     

               Les sceaux cylindriques furent utilisés dès le IIIe millénaire avant Jésus-Christ en Mésopotamie  

                                   pour authentifier les documents cunéiformes

        En général, ces sceaux équivalaient à une sorte de visa du fonctionnaire chargé de l'opération en question :

               parapher une tablette en tant que témoin, sceller la fermeture d'une porte de magasin,

                   apposer son propre sigle sur un vase d'argile comme signe de propriété, etc...

     

                                                               https://fr.wikipedia.org/wiki/Sceau-cylindre

     

     

                            L'écriture cunéiforme, les tablettes et les sceaux-cylindres

                                                L'écriture cunéiforme, les tablettes et les sceaux-cylindres

     

     

                                          L'écriture cunéiforme, les tablettes et les sceaux-cylindres

     

                                          L'écriture cunéiforme, les tablettes et les sceaux-cylindres

     

                                           L'écriture cunéiforme, les tablettes et les sceaux-cylindres

     

                                                     L'écriture cunéiforme, les tablettes et les sceaux-cylindres

     

                                                L'écriture cunéiforme, les tablettes et les sceaux-cylindres

     

                                                L'écriture cunéiforme, les tablettes et les sceaux-cylindres

     

                                                          L'écriture cunéiforme, les tablettes et les sceaux-cylindres 

     

                           

     

     

    « Les villes (organisation, inventions, artisanat et commerce)C'est où, la Mésopotamie ? »